banieerepage1.jpg

L’Enjeu
ou
Le moine et le cardinal

Pièce dramatique en deux actes 
Durée 1h30
Personnages : 2 + un  figurant
Décor : un seul, une cellule de prison
Epoque : 1600

Auteur :

Michel Ruffin

Contexte :


Il s’agit de la dernière entrevue entre le cardinal Bellarmin de l’inquisition et le moine Giordano Bruno tous deux personnages historiques  dont la profonde intelligence a marqué leur époque. Bruno était célèbre pour ses théories astronomiques, sa philosophie  et ses idées sur les mathématiques, la mnémotechnique, la magie, la métaphysique. Il a enseigné dans toutes les universités d’Europe. Il sera poursuivi par l ‘inquisition, d’abord à Venise où il sera finalement acquitté puis  à Rome. Ce second procès durera 7 ans. 

L’intrigue


Le cardinal au cours de ce face à face va tout tenter pour faire abjurer Giordano Bruno. Les arguments échangés de part et d’autre sont d’un haut niveau.  Malgré les efforts du cardinal usant de tous les registres Bruno se montrera intraitable. 
L’Enjeu est une pièce qui traite de l’intolérance, du danger des fanatismes, de la liberté de penser, de l’obscurantisme, des rapports entre religion et philosophie  entre religion et progrès de la science. Elle a une résonance particulière compte tenu de la montée actuelle des intégrismes religieux  .
A l’issue de l’entretien le cardinal remettra son rapport au tribunal de l’inquisition. La sentence sera prononcée quelques jours après.

Si vous souhaitez vous procurer cette pièce en vue de la monter merci d’adresser un mail à
 francoisedebrissac.ffsl@yahoo.fr


Visites

 36026 visiteurs

 1 visiteur en ligne